Auteur des archives | wiclayeforp

À propos de wiclayeforp

Incipit à la solution complète (et enfin juste) d’une chasse interminable.

De la famille des décrypteurs.

5 mai 2021

0 Commentaire

La nouvelle chasse au trésor, l’Or de Sipan, et surtout, les échanges sur les forums permettent de constater comment travaillent les chasseurs.

Je ne sais pas si c’est vraiment représentatif mais on constate quelque chose d’évident: parmi les différentes espèces de chasseurs il y a avant tout les décrypteurs.

Je suis assez admiratif de ceux-ci à vrai dire: ils voient un texte abscons, tordu, sans sens, bref crypté… en deux temps trois mouvements, ils vous trouvent le sens des choses, avec aisance, même une certaine grâce et volupté, et force de conviction. Et on ne les arrête plus…

Dans l’Or de Sipan cela se traduit par une avancée qui est impressionnante: le livre est sorti depuis un mois, et voici que les décryptages défilent, sans jamais démonter leurs auteurs. Au contraire à chaque fois cela renforce leurs convictions qu’ils ont bon et avancent: des machines de guerre. Je n’ai pas fini de lire la 3ème page, et voici que les cryptos de la page 40 font déjà l’objet de luttes d’écoles de pensée.

Les décrypteurs sont vraiment impressionnants: vraiment, parfois je me demande comment ils trouvent aussi vite l’astuce, l’ingéniosité, l’idée qui les amène à mettre du sens si vite là où il est maquillé d’un voile voulu quasi impénétrable. En ça c’est leur côté positif (aussi parce que parfois ça ne repose pas sur grand-chose mais dès lors que les cases sont remplies ils sont contents de leur découverte même si elle n’est pas fondée).

Le hic c’est qu’ils ne semblent interpréter une chasse au trésor que par le biais du décryptage logique: on trouve un code, et on l’applique. Si A = 1 alors B= 2. Bref, une chasse au trésor serait un sudoku géant!

Le gros hic c’est qu’ils ne s’intéressent qu’aux cryptos, et laissent le reste, dans le cas de l’Or de Sipan c’est une tare qui apparait d’emblée sur les groupes d’échange. Je n’ai encore vu personne donner une interprétation claire d’une partie du texte par exemple.

Le gros gros hic c’est qu’ils sont persuadés de leurs solutions et cherchent à persuader les autres en coupant les possibilités d’autres voies:  » « Bonjour j’ai besoin d’aide – fais comme-ci et comme-ça ». Et la société de l’erreur renaît ainsi de ses cendres… bon voici un portrait un peu radical… Bien des personnes se situent à la jonction des portraits, mais certaines tombent sous le coup de cette caricature.

Les décrypteurs ne savent pas bien quoi faire de leurs résultats: et ont tendance à employer le mot « énigme » pour désigner « un indice à déchiffrer », et crie « EUREKA » quand elle a trouvé 17h15 et la lettre K. Mais ensuite? Bien souvent ils ne le disent pas mais leurs résultats sont maigres finalement puisqu’ils ne savent pas trop quoi en faire. On retombe dans les travers des chasseurs de la chouette: décryptage obtenu mais aucune qualité d’interprétation donc résultat nul.

La bonne méthode – et cette fois-ci ce n’est pas moi qui la construit -  elle est annoncée ainsi dans l’introduction de la chasse: il faut considérer l’Or de Sipan comme un trépied. Texte, cryptos et carte vont ensemble: on ne peut pas décrypter toute la carte sans avoir décrypter le texte et les cryptos et réciproquement. Autrement dit c’est une construction conjointe: une sorte de tresse. Si elle n’est menée que d’un bout, on est sûr d’avancer à l’aveugle on construit 3 fondations qui ne se rejoignent jamais en une structure commune. Ce serait comme une voiture tirée par 3 chevaux: faites n’avancer qu’un seul et la voiture ne bouge pas d’un poil, deux est encore insuffisant. Il faut faire bouger les 3 et de façon synchrone…

Conseil: si vous bloquez sur un indice à déchiffrer dans les annotations du journal de bord, revenez à la carte ou au texte, comme dans le labyrinthe de Thésée, il faut prendre le taureau par les cornes. Sauf qu’ici il en a 3…

À bon entendeur.

Le 23 avril 1993: le début du mythe.

13 mars 2021

0 Commentaire

Le récit de l’enfouissement de la Chouette de Max Valentin m’a toujours intrigué. Il m’a toujours paru incohérent d’un certain point de vue que j’explique ci-bas. Dans cet article je propose de l’éclairer sous un jour nouveau pour le rendre cohérent dans le cadre du jeu.

Voici l’élément qui m’a toujours fait penser que le récit de l’enfouissement est bizarre: Max Valentin raconte avoir croisé le propriétaire d’un chien lancé à sa recherche, et dont le nom de l’animal serait « Dracula. »

Cette anecdote d’une incroyable précision me semble complètement contradictoire avec le soin par lequel Max Valentin a verrouillé sa chasse. Il donne une information cruciale qui aurait pu déboucher sur la redécouverte par des joueurs de ce propriétaire de chien: ce dernier aurait aussi pu se reconnaitre, ou un proche aurait pu le reconnaitre, et ce dernier aurait même pu un jour entendre parler de la chouette et être un chasseur. On retrouve le propriétaire: il informe où il habite. Sachant que Max dit être parti de Paris, on relie les deux points sur la carte de France et on obtient une idée approximative de la direction qu’il visait pour enfouir son trésor. Cela n’aurait pas pointé la cache: mais cela aurait largement réduit le champs des possibles.

Quand on prend soin de choisir – dit-il – une nuit sans lune pour ne pas être vu de quiconque, je trouve cela très paradoxal de venir ensuite raconter ce qui aurait pu être une faille dans toutes ses précautions de discrétion. Je pense simplement à force d’y réfléchir que ce récit est faux, ou du moins cette anecdote.

Alors pourquoi raconter cela? 

Il me semble que dans ce récit, Max Valentin a pour volonté de mystifier les choses. Il a connaissance du récit réel et il le transforme un peu pour plaire à son imaginaire et à celui du chouetteur: cela participe du jeu.

Après avoir résolu un certain nombre d’énigmes, il m’apparait maintenant évident que ces détails ne sont pas au service du récit de l’enfouissement mais bien au service du jeu.

Premier élément significatif: la nuit de l’enfouissement.

Le 23 avril est la fête de Saint-Georges, le chevalier qui terrassa la dragon. Il est impossible de ne pas voir un choix de jour orienté par cette référence: le serpent est un item majeur de la chouette.

Deuxième élément significatif: Dracula.

Dracula évoque au moins deux choses: les dents et le sang. Des dents, nous en avons avec le Morse de l’énigme 500 (défenses), et le sang nous le rencontrons aussi par sa symbolique mystique: le Sang Rouge du Saint-Graal.

Les dents rejoignent la symbolique du dragon, le Sang rejoint la thématique chevaleresque: voici les ingrédients du mythe antique de la Toison d’Or qui inspira par la suite les seigneurs féodaux… et l’auteur du jeu de la Chouette d’Or!

Il ne faut donc pas prendre ce récit au pied de la lettre mais le restituer dans son objectif:

1) Rendre tangible l’enfouissement du trésor par un récit vraisemblable,

2)  tout en travestissant la réalité au service d’un récit à clés (énigme).

Le tout est… énigmatique!

W.F.

Vers où porter ta pelle?

13 mars 2021

0 Commentaire

Napoléon Bonaparte Premier

Classement

22 décembre 2020

0 Commentaire

Les énigmes les plus faciles:

B – 530 – 580 – 500 – 650

Les énigmes les plus compliquées:

560 – 520 – derniers reliquats

Les énigmes les plus sophistiquées:

560 – 780

Les énigmes les plus élégantes:

560 – 780 quand on connait la fin du jeu – la super-solution

L’énigme la plus aléatoire à résoudre:

la super-solution

Les énigmes qui verrouillent le jeu:

580 – 600

Les énigmes les moins bien interprétées:

500 – 420 – 560

L’énigme dont on pourrait se passer pour la super-solution:

B – 500 – 520

L’énigme la plus polémique: 

780

Les énigmes nécessitant le plus de recherches encyclopédiques:

470 – 600

L’énigme la plus humoristique:

650

Tabou – Private Joke

21 décembre 2020

0 Commentaire

La private Joke de Max Valentin qui fait référence à la cache sur le terrain est la cinquième entrée de la charade en 470

« Quand il est couché, mon cinquième ronfle ».

Totem – Liste des ERRATA

20 décembre 2020

0 Commentaire

Ne pas comprendre dès les 3 premières énigmes ce qu’est la Lumière.

Remettre « Bourges » en cause.

Adopter le pied métrique comme mesure.

Penser que la 780 ne donne que la mesure.

Remettre « À RONCEVAUX » en cause.

Partir sur les pistes du Roland mythique.

Aller à 242424 en 580. (cela apparait deux énigmes plus tard).

Penser que le Navire Noir Perché est un bateau.

S’attendre à voir le Navire Noir Perché.

Ne chercher qu’une spirale.

Incorporer un village alsacien qui s’appelle Dabo dans ses solutions.

Mal calculer la trajectoire de la flèche d’Apollon.

Penser qu’Albion et le septentrion désignent la même chose.

Chercher la Nef Encalminée à l’Est.

Chercher 2 ou 3 sentinelles sans se laisser la surprise du nombre!

Acheter la carte Michelin 989 de 1993…. une plus récente ira très bien.

Penser que les Sentinelles sont dans la zone…

Prendre les I.S. au pied de la lettre.

Croire et ne pas voir. Voir et ne pas croire.

 

 

 

Spective

19 décembre 2020

0 Commentaire

Entre 2012 et 2014 – prise de connaissance du jeu, téléchargement des énigmes.

Jusqu’en 2019 – lectures ponctuelles des blogs, recherche indolente.

Juillet 2019 – découverte du navire noir perché au détour d’une bonne lecture.

8 Août 2019 – énigmes résolues jusqu’à la 420 inclue.

mi-août 2019 – résolution 560, Zone nº 1.

25 août 2019 – première et seule expédition aux Sentinelles. 

Septembre 2019 – changement de zone: forêt d’Orléans, Zone n°2.

Pause

29 novembre 2019 – Résolution 520, Zone n° 3. (la bonne, enfin!)

Pause

Hiver 2020 – expéditions, 3 sites successifs de recherches.

Printemps 2020 – Rédaction des solutions.

10 juillet 2020 – découverte du truc pour extraire les reliquats.

Juillet -  octobre 2020 – 4ème site de recherche. (le bon, enfin!)

Pause.

18 décembre 2020 – découverte du reliquat chaînon-manquant. 

¡¡¡

25 décembre 2020 – c’est Léon!!!

(??) mars/avril 2021 – excavation.

(?? + 1) mars/avril 2021 00h01 – annonce (Oula).

!!!

 

 

 

 

À l’Ouest rien de nouveau.

17 décembre 2020

0 Commentaire

Il fallait honorer ce re-déconfinement en faisant une chouette.

Mes dernières tentatives infructueuses en septembre m’avaient amené à une dernière hypothèse, celle qui m’apparaissait alors des plus certaines, ayant évacué une alternative. Mais je n’avais pas eu le temps de vérifier cette ultime théorie.

J’ai changé 3 fois de zones. Puis dans la 3ème zone, j’ai changé 3 fois de spot, qui pour moi est le lieu final où l’on doit chercher. 

Je ne parviendrai pas à revenir sur ma zone, cela fait un an que je travaille à trouver une alternative aussi convaincante. Pas moyen. Le spot c’est différent: ma super-solution m’indique clairement ce lieu. Je n’envisage donc pas une erreur jusque là mais plutôt une étape supplémentaire à faire depuis là. Mais cela reste à mon sens peu probable, car ce lieu n’est pas le point de départ de ma super-solution: c’est au mieux, le terrain final de recherche, au pire, une étape qui invite à bifurquer ailleurs sur la carte IGN.

Me voici toujours à la recherche des meilleurs certitudes pour savoir quoi faire – orientation et distance – sur ce terrain.  Malheureusement, si j’ai des certitudes sur mes premiers reliquats, les derniers reliquats restent confus dans ma tête.

De petites découvertes en 560 m’amenaient ces derniers jours à penser qu’il fallait aller à l’Ouest:

 » Quand à Carusburc tu auras Albion dans le dos. 

Cherche l’Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.« 

Ca = K

Al = Angleterre = A =La

Ouverture = O = Bourges = B = Si

Lumière Céleste = LC

Voici donc .A..L.O.C.K. = un verrou en Anglais.

Je passe toutes les perspectives que cela ouvre sur d’autres énigmes. Cela entre aussi en conformité avec la méthode du fil de plomb qui permet de déceler l’expression « Ouverture Sésame ».

Mais il faut déverrouiller. Or quelqu’un se propose de nous aider: 

« Par deux fois Neptune, viendra à ton secours »

Nous avons bien prêté un arc à Apollon précédemment, il est juste qu’en retour les Dieux nous aident. Surgirait t-il des flots pour nous fournir une clé? Or quelle est la clé et l’attribut du Dieu des mers?

Le trident. 

Un trident seul ne sert à rien, mais deux tridents ça commence à faire un dentier. Et vu que Selon ma Solution, Neptune ne m’a aidé qu’une fois en 560, il est temps qu’il m’apporte ce qu’il m’a promis.

2 fois « trident » = « sixdent »

A + LC + O + C ou K + SixdentA LOCC SIX DENTS = À l’Occident.

 Alors soit ce reliquat est erroné, soit je l’emploie mal sur le terrain, (mon repère principal a été « renversé »). Ou encore je n’ai pas la bonne distance à parcourir. Ou encore bien des possibilités d’erreur… j’espère juste que le fait d’avoir arrêté de creuser à 60 cm de profondeur en raison d’un déboitement de l’épaule, ne m’a pas éloigné de 20 cm du butin. 

En tout cas, je suis reparti avec mon bras sous le bras, et la chouette reste confinée, et moi con-fini…

Rien de nouveau à l’Ouest.

W.F.

530 – La Tombe est dans le Panneau.

6 décembre 2020

0 Commentaire

Bloqué par le confinement et ayant du arrêter mes recherches sur le terrain, je me suis détourné de la chasse durant plusieurs semaines. La perspective de pouvoir circuler à nouveau, bientôt, je l’espère, a réveillé mon instinct de chasseur. Cependant j’avoue que j’ai du mal à m’imaginer prospecter sur le terrain par cette chaleur et ce temps sec… En attendant je reprends un peu du service sur ce blog, en appliquant mes raisonnements et mes solutions à l’Oeuf du père Méhus: c’est une autre façon d’appréhender le problème. Alors je m’appuie sur le travail d’Airyn disponible sur internet, car je ne dispose d’aucun ouvrage officiel de la Chouette, ne travaillant qu’à partir des 11 énigmes proposées sur le site de l’A2CO.

Dans cet article en prenant exemple sur l’énigme 530, dont j’ai déjà proposé une résolution, je tâcherai de répondre à cette problématique générale:

« les paléo-versions de la Chouette d’or, titrées « L’Oeuf du père Méhus », peuvent-elles nous aider à résoudre la Chouette d’Or? ou « L’Oeuf du Père Méhus est-elle une version simplifiée de la Chouette d’Or? ».

Communément admis:

Si j’en crois ce que je trouve sur internet – dans l’énigme 530 de l’Oeuf du Père Méhus – devait faire figurer sur le visuel, 3 éléments mis en relation:

Un panneau

Un panneau affichant la suite de chiffres 13469696

Un panneau affichant la suite de chiffres 13469696 pointant vers un coq.

L’explication d’Airyn est toute orientée vers la démonstration que le nombre dessinée confirme la mesure de 33 cm, selon le raisonnement suivant:

13469696 = 13469696 mesures = 13469696 × 33 cm = 444 499 968 km

sachant qu’une lieue française vaut exactement 4,4448 km.

Donc le résultat obtenu est 1000 lieues = MILLE LIEUES = MILIEU.

Le mot MILIEU serait donc le résultat caché par ces éléments.

Ce résultat est remarquable mais il souffre quelques lacunes:

  1. Il est fortement tautologique, il est utilisé pour valider un résultat déjà connu plus qu’à le remettre en question, en l’occurence appuyer que la mesure = 33 cm. 
  2. Pourquoi arrêter l’analogie homophonique à Milieu? On vient d’effectuer une suite de correspondances: alors pourquoi s’arrêter à l’une d’elles et ne pas explorer celle qui manque?
  3. Il omet la justification du choix de la lieue: comme souvent sur internet, on a des résultats mais pas les étapes intermédiaires du résultat qui sont souvent très importantes, car significatives. (je ne développerai cependant pas ce point ici: ce développement ne pouvant être atteint qu’en 780)
  4. Il ne traite que d’un seul élément sur 3 (13469696) et évacue allègrement les 2 autres (panneau et coq)! 
  5. La « France » est intégrée au raisonnement (« Le résultat peut être interprété comme « milieu du coq » soit « milieu de la France ») alors qu’elle ne figure pas dans les indications, prouvant encore une fois que l’interprétation est largement tautologique et tient compte de l’interprétation de la présente Chouette d’Or.

Première réflexion:

Remettre en cause le raisonnement et son résultat me serait difficile tant il est remarquable, mais…

Airyn s’interroge sur le fait que le chiffre 33, qu’on ne rencontre qu’en 780 puisse servir à résoudre l’énigme 530 qui est antérieure. Il rappelle que ce principe de résolution n’est chronologiquement pas plausible et soudain… il évacue ce point en remarquant que la solution de la Charade suffit à elle-même et que ce visuel ne vient qu’appuyer le résultat de la partie écrite. Je pense que c’est aller un peu vite en besogne.

Son questionnement est bon mais il le tourne maladroitement. La question n’est pas : « Pourquoi ces éléments qui ne s’expliquent plus tard, arrivent-il si tôt? «  La bonne question est: « À quel moment pourrai-je réutiliser ces éléments que je ne comprends encore pas? »

D’autres possibilités que l’explication d’Airyn sont envisageables. Je voudrai nourrir plusieurs idées:

  1. Si 33 est un élément postérieur qui permet de comprendre des éléments de cette énigme sans participer directement à sa résolution, on tombe exactement dans la définition des reliquats donnée par Max Valentin. Pourquoi ne pas hypothéquer la possibilité que ce soit un reliquat? 
  2. Pourquoi vouloir circonscrire l’usage du  – panneau – + 13469696 + coq – à la 530 et le résultat – Milieu – à la 530? Si ces éléments ne se comprennent qu’APRÈS la 530: peut-être qu’ils servent à résoudre quelque chose APRÈS la 530! Si on obtient une clé de compréhension dans l’énigme 530 (panneau + 13469696 + coq), une autre clé de compréhension dans l’énigme 780 (33 cm), et que les deux clés donnent un résultat nouveau (milieu); pourquoi revenir à la 530 et ne pas poursuivre la progression induite? Le résultat devient intéressant en 780 ou en 470. Or le passage entre ces deux dernière est justement l’un des saut d’énigme les plus mystérieux du fait de la direction indiquée à emprunter sans destination!!! Que devient la 780 si on ajoute l’information « MILIEU » à l’information « SUD »: plus précise. Ma conclusion est que les éléments - Le panneau, le chiffre, le coq et le « 33″ – forment système qui ne prend sens qu’après. 
  3. De fait, le nombre 33, – au même titre que le panneau et le coq – ne sert pas directement la résolution de l’énigme 780. Ce n’est donc pas la mesure à trouver. Il s’agit d’un élément supplémentaire, une clé, un outil, un indice, un lien… mais pas la mesure du jeu. 

Deuxième réflexion:

  • 13469696… voici un nombre intrigant… que cache t-il? cache t-il véritablement quelque chose? Cette chose est-elle une vérité? Cette chose serait-elle un chiffre? Un autre nombre? Un mot peut-être? Alors, que cache ce nombre?
    • « il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir », nous dit l’énigme précédente… c’est sous nos yeuxsous… et s’il suffisait de regarder ce qu’il y a sous ce nombre pour comprendre ce qu’il cache… tiens un panneau… Et si l’erreur était de focaliser sur le message et ce qu’il indique plutôt que de focaliser sur CE QUI indique le message: un panneau… Encore une fois j’insiste ce serait une belle façon de dire  » vous êtes tombé dans le panneau ». Repensez à ces cartoons dans lesquels le coyote suit le panneau indiquant le bord de la falaise…
    • Le fou est celui qui regarde le doigt lorsqu’on lui montre la lune, n’est-ce pas, mais justement ne fallait-il pas être fou (dernière énigme) dans cet oeuf du père Méhus? Si on enlève un « E » à Oeuf, il reste un… fou!
    • Pourquoi ordonner à M. Becker de peindre un panneau s’il n’a pas d’importance? …

¡S’il ne faut pas tomber dans le panneau, la tombe est dans le panneau!

  • Composons maintenant avec le mot Panneau et le mot Milieu: si je coupe le mot Panneau au milieu… le mot « PAN » et le mot « EAU« , La lettre « N » faisant la jonction (tiens un « N » perdu qu’on retrouve dans le visuel de l’énigme 420…)
    • Le mot PAN est une racine mytho-latine signifiant « tout » et désignant le dieu du « Tout Cosmique »:

ANTIQ. GR. Divinité des bergers et des troupeaux, mi-homme, mi-bouc, à la proverbiale activité sexuelle s’exerçant indifféremment sur chacun des deux sexes; p.ext.au plur. dieux voisins des faunes et des satyres. C’est là qu’il [Bacchus] était resté entouré des pans et des satyres, ou des génies qui empruntent leurs attributs de la chèvre placée sur le taureau (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p.183).Ils plantèrent des croix sur les sources sacrées (…). Le peuple des faunes, des pans et des sylvains en fut justement offensé (A. France, Puits ste Claire, 1895, p.32). (…) 

Prononc.: [pɑ ̃]. Homon. paon, (il) pend. Étymol. et Hist. 1796 (Dupuis, loc. cit.). Empl. du nom du dieu Pan, de la mythologie grecque (gr. Π α ́ ν, Π α ν ο ́ ς), qui, né avec les jambes, les cornes et le poil d’un bouc, symbolisait les forces de la nature et de la vie champêtre et fut adopté pour désigner la nature universelle sous le nom de Grand Pan, et les faunes, d’aspect comparable (gr. Π α ̃ ν ε ς) «les faunes»).

CNRTL

    • Et justement nous avons affaire à une charade où il faut trouver un tout. Ce fameux Tout qui revient tout au long du jeu, et particulièrement quand il est question de l’Ouverture… 470 (« Trouve mon tout, et par l’ouverture tu verras la Lumière ») , 560 (« Cherche l’Ouverture qui révèle la Lumière Céleste »), 650 (« Quand tout est révélé ») , 520 (« La Terre s’Ouvre »)… 
    • On retrouvera le terme « EAU » en 560 alors même qu’il sera question de l’Ouverture… et aussi de mythologie: « Neptune »…

Troisième réflexion:

Appliquons le même raisonnement au coq: ce mot comportant 3 lettres, il est intéressant de relever que la lettre du milieu est « o » l’initiale du mot « ouverture« … existe t’il un lien avec l’Eau précédemment citée? … et l’eau qui reviendra en 560 à travers Neptune (Dieu de la mer) qui nous emmènera L’O-1: Bourges = 1 = Ouverture

Et pourquoi Airyn a t-il limité l’analogie phonique à Mille Lieues/Milieu? Ce choix est arbitraire. Alors qu’on peut poursuivre ce raisonnement jusqu’a… Mille Yeux. Après tout ne sommes nous pas dans le thème du regard depuis l’énigme « B »?

Inutile? pas vraiment… l’expression « mille yeux » associée à un coq rappelle au moins 2 mythes de l’antiquité, et étrangement ces deux mythes tournent autour du thème de la tromperie (une trahison n’intervient t-elle pas quelque part dans la 780, la 470 ou/et la 560?…)

  • Celui d’Argus, monstre gardien (Sentinelle?…) d’Io, tué par Mercure et dont les milles yeux constellent la queue du Paon de Junon… 

ARGUS, subst. masc.

I.− [P. réf. à Argus, personnage mythologique]

A.− Nom d’homme par référence au rôle attribué à Argus (cf. étymol.).

1. Homme clairvoyant, qu’on n’abuse pas, qui ne s’abuse pas lui-même. Avoir des yeux d’Argus. Des yeux très pénétrants (Ac. 1798).
CNRTL
  • Celui d’Alectryon métamorphosé en Coq par Mars – dont il était le serviteur – parce qu’il le laissa le Soleil le surprendre dans ses frasques avec Vénus. Pourvu d’innombrables yeux, Alectryon avait en effet le rôle de gardien des amours adultères de Mars et Vénus, mais il faillit à son rôle de Sentinelle… ALECTRYON, , subst. masc. * Dans l’article « ALECTR-,, élément préf. » Tiré du gr. α ̓ λ ε κ τ ρ υ ω ́ ν signifiant « coq » et servant à former plusieurs subst. et adj. princ. en zool. : alectride , adj. et subst. masc.« qui a de l’analogie avec un coq » (Ac. Compl. 1842); au plur. « famille d’oiseaux de l’ordre des gallinacées renfermant le seul genre pénélope ou yacou » (cf. J.-B. Lamarck, Philosophie zoologique, t. 1, 1809, p. 340);attesté ds Besch. 1845 et Lar. 19e - alectryomancie, alectryonomancie , subst. fém.« chez les Grecs, divination qui se pratiquait au moyen d’un coq et de grains de blé » (attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19eLittré, Nouv. Lar. ill., Divin. 1964, Quillet 1965).

Réflexion Générale:

Ainsi on trouve une explication à l’évolution de cette énigme 530 dans l’oeuf du père Méhus vers l’énigme 530 de la Chouette d’Or. En retirant 2 des 3 éléments imposés au dessinateur, Max Valentin a bien complexifié la résolution de cette énigme en épurant les items. Le coq  (ne faisant plus système avec l’indice panneau et son chiffre à déchiffrer) devient plus difficile à mettre en contexte, plus difficile à comprendre, plus difficile à interpréter.

J’ai répondu, je crois, à la problématique de départ: 

« les paléo-versions de la Chouette d’or, titrées « L’Oeuf du père Méhus », peuvent-elles nous aider à résoudre la Chouette d’Or? ou « L’Oeuf du Père Méhus est-elle une version simplifiée de la Chouette d’Or? ».

Non? Vous ne voyez pas? … 

Alors je formulerai ma réponse sous forme d’une question, pour ne pas déroger au style de cet article:

« En 470 que faire d’un panneau qui indique « milieu », qui finit en pointe, qui pointe Bourges, quand nous sommes à Roncevaux et que l’on nous dit que la flèche doit viser le coeur? »…

Ou autrement formulée encore:

« la 560 serait-elle plus simple à résoudre si – quand nous sommes à Cherbourg – on incorporait un panneau véhiculant l’idée de milieu et pointant Bourges? »…

… .C.Q.F.D …

 

Wiclaye Forp.

Tabou – Fils d’Ithaque

2 octobre 2020

0 Commentaire

« Le lent cyclope dit des héros qu’ils seraient maudits par son père, sur les eaux des Sept Mers et sur toutes les terres. »

1234

Mathiassenmcintyre71 |
Thegamingcenter |
Paxfabrica |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les jeux videos en france
| Meltinictai
| Gallegos62greve